๐‘บ๐’Š๐’•๐’–๐’‚๐’•๐’Š๐’๐’ ๐’…๐’†๐’” ๐’…๐’“๐’๐’Š๐’•๐’” ๐’…๐’† ๐’โ€™๐‘ฏ๐’๐’Ž๐’Ž๐’† ๐’‚๐’– ๐‘ป๐’๐’ˆ๐’ : ๐’๐’†๐’” ๐’‚๐’„๐’•๐’†๐’–๐’“๐’” ๐’…๐’† ๐’๐’‚ ๐’”๐’๐’„๐’Š๐’†ฬ๐’•๐’†ฬ ๐’„๐’Š๐’—๐’Š๐’๐’† ๐’…๐’†ฬ๐’‹๐’‚ฬ€ ๐’‚ฬ€ ๐’‘๐’Š๐’†๐’… ๐’…โ€™ล“๐’–๐’—๐’“๐’† ๐’‘๐’๐’–๐’“ ๐’๐’‚ ๐’‘๐’“๐’๐’…๐’–๐’„๐’•๐’Š๐’๐’ ๐’…๐’† ๐’“๐’‚๐’‘๐’‘๐’๐’“๐’•๐’” ๐’‚๐’๐’•๐’†๐’“๐’๐’‚๐’•๐’Š๐’‡๐’” ๐’‘๐’๐’–๐’“ ๐’โ€™๐‘ฌ๐‘ท๐‘ผ.

Crรฉรฉ en 2006 par lโ€™Assemblรฉe Gรฉnรฉrale des Nations Unies, lโ€™Examen Pรฉriodique Universel (EPU) est un examen holistique se dรฉroulant tous les 5 ans avec pour objectif non seulement dโ€™amรฉliorer la situation des droits de lโ€™homme, mais aussi dโ€™รฉvaluer les dรฉveloppements positifs et les dรฉfis posรฉs ร  lโ€™ร‰tat, dโ€™รฉchanger les bonnes pratiques et de favoriser la coopรฉration avec les autres organes de protection des droits de lโ€™Homme. Les droits humains sont des droits essentiels pour tout individu. Ainsi, lโ€™amรฉlioration de la situation des droits de lโ€™Homme ร  travers le processus de lโ€™Examen Pรฉriodique Universel (EPU) bien que reposant sur un esprit de coopรฉration entre ร‰tats, nโ€™est pas seulement lโ€™ล“uvre des gouvernements, mais implique รฉgalement la participation dโ€™autres acteurs tels que les Organisations de la Sociรฉtรฉ Civile (OSC).

Cโ€™est dans ce cadre que le Collectif des Associations Contre lโ€™Impunitรฉ au Togo (CACIT) a dรฉbutรฉ ce mercredi 28 avril 2021 ร  Lomรฉ avec lโ€™appui financier de lโ€™UPR Info, CCPR Centre et lโ€™Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), un atelier de trois jours sur la consultation nationale des acteurs de la sociรฉtรฉ civile pour lโ€™รฉlaboration de rapports alternatifs. Lโ€™objectif est de renforcer les capacitรฉs des acteurs de la sociรฉtรฉ civile togolaise afin quโ€™ils soient outillรฉs ร  contribuer efficacement ร  la rรฉussite du processus du troisiรจme cycle de lโ€™EPU qui se tiendra en janvier 2022. Cet atelier permettra aux acteurs dโ€™รชtre formรฉs sur les techniques dโ€™รฉlaboration de rapports alternatifs et de collecter des donnรฉes sur la situation des Droits de lโ€™Homme au Togo en faisant un รฉtat des lieux de la mise en ล“uvre des recommandations de lโ€™EPU. Pour le Reprรฉsentant du ministre des Droits de lโ€™Homme M. AKPAOU Abdou, ยซย lโ€™EPU assure une รฉgalitรฉ de traitement de tous les Etats membres des Nations Unies et veille ร  ce que toutes les questions de droits humains soient examinรฉes de maniรจre rรฉguliรจreย ยป, dโ€™oรน ยซย lโ€™EPU sโ€™รฉtait donc imposรฉ comme un mรฉcanisme essentiel des droits humainsย ยป a-t-il dรฉclarรฉ.

Directrice de programme de l’UPR Info, Nargiz Arupova

Selon Me Claude AMEGAN, Prรฉsident du CACIT ยซโ€ฆLe Togo sera une fois encore รฉvaluรฉ lโ€™annรฉe prochaine pour le 3รจme cycle de processus de lโ€™examen pรฉriodique universel. Il est de notre devoir en tant quโ€™acteur de la sociรฉtรฉ civile dโ€™รฉvaluer la situation des droits de lโ€™homme dans le pays depuis le dernier examen en 2016 ยป. Il poursuivi ยซ Lโ€™analyse de la situation des droits de lโ€™homme au Togo rรฉvรจle des progrรจs. Cependant, il y a lieu de noter que notre pays fait face ร  un certain recul des droits et libertรฉs publiques fondamentales depuis la crise socio politique dโ€™aoรปt 2017 avec plusieurs violations des droits de lโ€™homme, la restriction de lโ€™espace civique et lโ€™absence de rรฉsultats dโ€™enquรชte faisant perpรฉtuer lโ€™impunitรฉ.ยป

Pour le Coordonnateur Afrique de lโ€™ouest et centrale du CCPR Centre, M. Andrรฉ AFANOU, lโ€™exercice auquel les acteurs de la sociรฉtรฉ civile sont conviรฉs, est โ€˜โ€™hautement importantโ€™โ€™. ยซ Des fois, au niveau national, des situations peuvent รชtre bloquรฉes. Mais en portant le problรจme au niveau international, les situations peuvent รชtre dรฉbloquรฉes ยป, a-t-il prรฉcisรฉ.

Vue de l’assistance

Nargiz Arupova, Directrice de programme de lโ€™UPR Info, intervenue en visioconfรฉrence a, pour sa part, pensรฉ que les rapports alternatifs produits par les acteurs de la sociรฉtรฉ civile jouent un rรดle important dans la mesure oรน ils ont permis dโ€™amรฉliorer la situation des droits de lโ€™homme dans plusieurs pays. Ces situations qui, selon le reprรฉsentant du ministre, a-t-il confirmรฉ ยซ ont connu beaucoup dโ€™avancรฉes depuis le dernier examen oรน lโ€™on note lโ€™adoption de la nouvelle loi organique de la CNDH suivie de lโ€™opรฉrationnalisation du Mรฉcanisme de Prรฉvention de la torture (MNP), lโ€™amรฉlioration du cadre normatif notamment lโ€™adoption du nouveau code pรฉnal, du nouveau code judiciaire… ยป

Tous ont par ailleurs appelรฉ les participants ร  une responsabilitรฉ professionnelle, particuliรจre et objective pour que les rapports qui sortiront de ce processus, reflรจtent la situation des droits de lโ€™homme au Togo. Rappelons que Le Togo a รฉtรฉ dรฉjร  examinรฉ en 2011 et en 2016 et tous les droits notamment civils, politiques, รฉconomiques sociaux culturels des femmes, des enfants et des groupes vulnรฉrables, sont concernรฉs.

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiรฉe. Les champs obligatoires sont indiquรฉs avec *

Restez au courant

Abonnez-vous ร  l’une de nos newsletters pour recevoir une notification directement par email ร  chaque nouvelle publication.

[Promis, nous ne partagerons pas votre e-mail avec personne.]

COLLECTIF DES ASSOCIATIONS CONTRE L'INPUNITร‰ AU TOGO.

Le Collectif des Associations Contre lโ€™Impunitรฉ au Togo (CACIT) est crรฉรฉe suite aux violences que le Togo a connues avant, pendant et aprรจs les รฉlections prรฉsidentielles de 2005. Cโ€™est un rรฉseau de quatorze (14) associations et ONGs apolitiques et ร  but non lucratif afin de contribuer ร  lโ€™amรฉlioration de la situation des droits de lโ€™Homme, au renforcement de la dรฉmocratie et de la bonne gouvernance au Togo.

Copyright 2021 ยฉ CACIT-TOGO