Projet SERILO : Démarrage des ateliers de renforcement de capacités dans la préfecture de Yoto (Tablibgo)

Du 28 au 30 juillet 2021, un atelier de renforcement de capacité à l’endroit des superviseurs et multiplicateurs des coopératives agricoles sur les droits de l’Homme et la citoyenneté a démarré à Tabligbo dans le cadre du projet de « renforcement de la résilience économique et l’amélioration des moyens de substance des petits exploitants vulnérables de la région côtière du Togo », par le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) en collaboration avec ADRA Togo. Ces formations sont concentrées sur les droits civils et économiques, les principes internationaux et la législation locale concernant l’accès à la terre, aux services financiers et aux infrastructures.

Regroupant vingt-et-un (21) participants dans le respect des mesures barrières, cet atelier de formation permet aux participants vivant dans les milieux ruraux d’organiser lesdites coopératives afin de s’engager avec les autorités locales et les acteurs du marché, leur rendre aisé l’accès aux documents civils et leur importance dans la vie quotidienne. Ce qui va leur garantir une jouissance des Droits de l’Homme et de la citoyenneté. Ces trois jours d’atelier, assurés par l’équipe du personnel du CACIT, se sont déroulés en session plénières et en groupe de travail.

Deux séquences majeures sont à noter lors de ces trois (03) jours d’atelier. Il s’agit de :

  • La séquence de présentations des communications où il a été question de développer des méthodes d’animation adaptées au niveau de compréhension du public en utilisant des images pour illustrer les formations. Cette séquence s’est basée sur une approche purement participative afin que les outils correspondent aux attentes des adhérents, tout en se basant sur l’histoire sociale et culturelle de ces derniers.
  • La seconde séquence a été consacrée à la réflexion et à la mise en situation. Cette séquence s’est déroulée en ateliers et en plusieurs séances qui se rapportent aux thématiques des droits de l’homme, droit à l’accès de terre, l’équité du genre, le développement local ou communautaire. Au cours de cette séquence, les outils (le manuel sur les droits de l’Homme et l’éducation à la citoyenneté adaptée aux coopératives, le guide sur les actes d’état civil et les deux boîtes à images) ont été testés afin de vérifier le niveau d’appropriation des participants.

Enfin, ces 3 jours d’ateliers de formations ont permis aux superviseurs et multiplicateurs sélectionnés et formés d’animer à leur tour des séances de sensibilisation et d’échanges communautaires dans la préfecture de Yoto pour une meilleure appropriation de la population sur les notions de droits de l’Homme.

Le projet SERILO est financé par ADRA Allemagne et du Ministère Fédérale Allemande de la coopération économique et du développement (BMZ). Il prend en compte trois préfectures à savoir la préfecture de Yoto, de Zio et de l’Avé. L’activité se poursuivra dans les jours à venir dans les deux dernières préfectures.

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez au courant

Abonnez-vous à l’une de nos newsletters pour recevoir une notification directement par email à chaque nouvelle publication.

[Promis, nous ne partagerons pas votre e-mail avec personne.]

COLLECTIF DES ASSOCIATIONS CONTRE L'INPUNITÉ AU TOGO.

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) est créée suite aux violences que le Togo a connues avant, pendant et après les élections présidentielles de 2005. C’est un réseau de quatorze (14) associations et ONGs apolitiques et à but non lucratif afin de contribuer à l’amélioration de la situation des droits de l’Homme, au renforcement de la démocratie et de la bonne gouvernance au Togo.

Copyright 2021 © CACIT-TOGO