LUTTE CONTRE L’IMPUNITÉ EN AFRIQUE: LA CONTRIBUTION DES DÉFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME

Dans plusieurs pays africains, d’énormes défis persistent en matière de liberté d’expression et de lutte contre l’impunité des violations des droits de l’Homme. Les enquêtes menées par Afrobarometer dans 30 pays africains montrent que la proportion de citoyens satisfaits du fonctionnement de la démocratie dans leur pays est passée de 50 % à 43 % entre 2011 et 2021. A la faveur du programme régional Afrique que le CACIT développe depuis 2019 et des projets implémentés relativement au Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP), le CACIT a organisé le 19 avril 2024 un webinaire régional qui a porté sur la « contribution des défenseurs des droits humains, spécifiquement des journalistes, à la lutte contre l’impunité des violations des droits humains en Afrique ».

Avec pour objectif de favoriser la coopération internationale ainsi que le partage et la mise en œuvre de bonnes pratiques de lutte contre l’impunité en Afrique, l’approche a consisté à regrouper des défenseurs des droits de l’Homme et journalistes. Tous issus de 05 pays (RDC, Cameroun, Burkina-Faso, Niger et Togo) et travaillant sur les questions de lutte contre l’impunité des violations des droits de l’Homme et de promotion de la dignité humaine en Afrique,le webinaire a permis de présenter dans le premier panel l’état des lieux et les défis en matière de lutte contre l’impunité des violations des Droits Humains dans les pays représentés.Sur le second panel,des débats sur le partage des bonnes pratiques et approches innovantes des ODDH pour la lutte contre l’impunité des DH en Afrique ont été menés par les participants. Le webinaire a également permis d’aborder les questions de la sécurité numérique et le journaliste d’investigation présenté par le Journaliste togolais Patrick Degbevi.

A la fin de cette rencontre d’une durée de 03h de temps, un document de plaidoyer contenant des recommandations pour le renforcement de la protection des DDH et le respect de la dignité humaine en Afrique sera élaboré et vulgarisé auprès des acteurs ainsi qu’une plateforme servant de cadre pour le partage des bonnes pratiques de lutte contre l’impunité des violations des droits de l’Homme en Afrique sera opérationnalisée.

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez au courant

Abonnez-vous à l’une de nos newsletters pour recevoir une notification directement par email à chaque nouvelle publication.

[Promis, nous ne partagerons pas votre e-mail avec personne.]

COLLECTIF DES ASSOCIATIONS CONTRE L'INPUNITÉ AU TOGO.

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) est créée suite aux violences que le Togo a connues avant, pendant et après les élections présidentielles de 2005. C’est un réseau de quatorze (14) associations et ONGs apolitiques et à but non lucratif afin de contribuer à l’amélioration de la situation des droits de l’Homme, au renforcement de la démocratie et de la bonne gouvernance au Togo.

Copyright 2024 © CACIT-TOGO