Journée Martin Luther King: Que savoir?

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) du Togo a célébré ce 18 janvier 2021 à la Foire Togo 2000 le 3ème lundi du mois de janvier consacré à la journée Martin Luther King. Cette journée a rassemblé des autorités tel que le Maire du Golfe 2 ainsi que plusieurs acteurs de la société civile notamment le CACIT représenté par son Coordonnateur du Programme Régional-Afrique, M. BADJALIWA Abalo qui a fait une brève présentation sur l’histoire du grand homme célèbre Pasteur Martin Luther King. 

Au cours de sa présentation, il était question de connaître l’étymologie de la ségrégation raciale sur l’ensemble des Etats Unis, la lutte acharnée menée par Martin Luther King qui devint le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non-violente contre la ségrégation raciale et pour la paix aux Etats Unis.

Fils d’un pasteur baptiste, Martin Luther King Junior (de son vrai nom) a marqué l’histoire des Etats Unis à travers son combat pour les droits civiques, poursuit M. Badjaliwa, à Montgomery (Alabama) marqué par le boycott des bus par Rosa Parks avec l’aide du pasteur Ralph Abernathy et d’Edgar Nixon, directeur local du National Association for the Advancement of Colored People. Se basant sur plusieurs idéologies et s’inspirant du succès des hommes sages tels que Mahatma Gandhi et autres,  il joue un rôle capital en 1957 dans la fondation de la Conférence du leadership chrétien du Sud (SCLC) et adhère à la philosophie de désobéissance civile non-violente comme décrite par Henry David Thoreau et utilisée avec succès en Inde par Gandhi. Il poursuit son combat en Albany, dans le Birmingham, organisa une marche sur Washington pour l’emploi, la liberté et I have a dream.

Cette marche consistait à demander de façon spécifique la fin de la ségrégation raciale dans les écoles publiques, une législation significative sur les droits civiques incluant une loi interdisant la discrimination raciale dans le monde du travail, la protection des militants des droits civiques contre les violences policières et autres. En dépit des tensions énormes qui ont émaillé cette action, la marche sur le Washington a connu d’énormes succès réunissant plus de 250 000 personnes de toutes les ethnies. Toutes ces actions ne laissèrent pas indifférent le Président des Etats Unis John Fitzgerald Kennedy qui s’est adressé au peuple américain à propos des droits civiques le 11 juin 1963.

A travers une plaidoirie infatigable auprès des membres du Congrès, le Président Lyndon B. Johnson arrivera à faire voter différentes lois fédérales comme le Civil Rights Act de 1964, le Voting Rights Act de 1965  qui prohibent toutes les lois et réglementations ségrégatives entravant l’application du Quinzième amendement de la Constitution des États-Unis, de 1870, garantissant le droit de vote à tous les citoyens des États-Unis sur l’ensemble des États-Unis. Au-delà de son combat pour l’égalité raciale, du discours I have a dream  et de la victoire politique avec les votes des Civil Rights Act et Voting Rights Act, Martin Luther King (assassiné en Avril 1968) a identifié que l’égalité raciale ne vient pas seulement des lois qui défendent la personne mais surtout de la façon dont cette personne se perçoit elle-même. Son pacifisme, son engagement personnel, sa vie spirituelle, sa foi, son amour, son pouvoir, sa science et religion, ses récompenses ont prévalu sur le succès de Martin Luther King Junior malgré les critiques reçues au cours de sa lutte pour l’abolition de la ségrégation raciale. Rappelons que cette journée est instaurée depuis 1986 et est commémorée tous les 3ème lundis du mois de janvier et constitue également un jour férié aux Etats Unis.

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez au courant

Abonnez-vous à l’une de nos newsletters pour recevoir une notification directement par email à chaque nouvelle publication.

[Promis, nous ne partagerons pas votre e-mail avec personne.]

COLLECTIF DES ASSOCIATIONS CONTRE L'INPUNITÉ AU TOGO.

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) est créée suite aux violences que le Togo a connues avant, pendant et après les élections présidentielles de 2005. C’est un réseau de quatorze (14) associations et ONGs apolitiques et à but non lucratif afin de contribuer à l’amélioration de la situation des droits de l’Homme, au renforcement de la démocratie et de la bonne gouvernance au Togo.

Copyright 2021 © CACIT-TOGO